Rénover une maison : ce qu’il faut savoir pour réussir ces travaux de réhabilitation

  • par

Pour réussir vos travaux de rénovation, il faudrait d’abord bien rédiger le projet de rénovation. En effet, la rénovation complète (rénovation énergétique, plomberie, ventilation, etc.)  d’une maison ancienne  est un projet de grande envergure. Pour ne pas avoir à gérer de mauvaises surprises durant l’évolution des travaux, il est crucial de considérer dès le début votre budget ainsi que la règlementation qui existe autour. Pour rénover sa maison, plusieurs questions pertinentes doivent être posées. Dans cet article, nous vous disons ce que vous devez savoir pour bien piloter ces différentes rénovations.

 

Rafraichissement d’une maison : le travail préliminaire

La première étape pour la rénovation d’une maison consiste à évaluer le budget, définir clairement vos objectifs, le type de rénovation que vous voulez faire, etc. Qu’il s’agisse d’une rénovation lourde ou de travaux de plus petite envergure, certains éléments sont à considérer.

Vous devrez donc d’abord recenser les travaux à réaliser, ainsi que vos attentes. Sur cette base, vous pourrez alors définir un budget rationnel pour la réalisation du projet. Ainsi, selon que vous veuillez réduire votre consommation énergétique, améliorer l’isolation des murs, rénover votre système de chauffage ou autres, vous devrez prévoir un budget conséquent.

Ensuite, vous devrez réaliser certaines démarches administratives. Entre autres, vous

devrez par exemple faire votre demande de permis de construire. Il est impératif de connaitre et de se soumettre à la législation en vigueur lorsque vous êtes sur le point de lancer la rénovation de votre maison.

Par ailleurs, pour les types de travaux qui changent l’aspect visuel de l’habitable, vous devez respecter le PLU de votre commune. De même, pour la rénovation d’une maison ancienne en particulier, vous devez contrôler son appartenance ou non aux monuments historiques.

Ainsi, comme vous le constatez, un projet de rénovation ne doit pas se faire à l’improviste. Il faut prendre le temps de se renseigner et de se conformer aux législations en vigueur.  En faisant appel à un professionnel des gros travaux, vous pourrez bénéficier des conseils avisés pour mener à bien vos travaux de réhabilitation.

Les aides financières pour réaliser des travaux d’aménagement intérieur

renover maisonLa remise à neuf d’une maison, et plus précisément les travaux de rénovation énergétiques peuvent bénéficier de certaines aides financières. En effet, pour accompagner les ménages qui entreprennent des travaux d’isolation, l’Etat a mis en place un certain nombre de subventions. Il s’agit par exemple du CEE ou de l’éco ptz. L’Eco PTZ ou prêt à taux zéro est une subvention mise en place par l’Etat et que l’on peut obtenir auprès d’un établissement bancaire ou d’un établissement financier sans conditions de ressources. Le prêt ptz (prêt à taux zéro) s’obtient sur examen de dossier. Seuls ceux dont les dossiers sont les plus convaincants sont alors éligibles.  L’aide peut vous permettre d’améliorer la performance énergétique dans votre résidence principale par exemple ou d’optimiser la production d’eau chaude. L’éco-prêt est offert à tous les propriétaires, qu’ils soient occupants ou bailleurs. Pour en bénéficier, la maison, le logement ou l’appartement que vous rénovez doit être déclarée comme une résidence principale.

Les différentes étapes pour réhabiliter une maison

En général, les travaux doivent se conduire suivant les étapes suivantes :

  • Lister tout ce qu’il faut retaper dans la maison (charpente, cloisons, vitrage, plafonds, etc.)
  • Lister les travaux à réaliser durant le projet (menuiseries, maçonnerie, installation électrique, réfection chaudière, revêtement du sol, ravalement de façades, rénovation de toiture etc.).
  • Chiffrage des travaux tant en termes de prix que de temps : établir votre devis rénovation.
  • Validation du devis travaux par une entreprise de rénovation digne de nom
  • Début du gros-œuvre: assainissement, charpente, toiture, fondation, etc.
  • Le second- œuvre: il s’agit des travaux d’embellissement et de finitions, d’isolation thermique, de cloisons, d’isolation de combles, de production d’eau, etc.