Comment faire du yaourt sans lactose ?

  • par

Le yaourt sans lactose est une alternative saine et gourmande au yaourt classique. On peut s’en procurer dans une supérette ; le plus répandu étant le yaourt de soja. Il est également possible de le préparer soi-même. Cette dernière option est extrêmement simple, accessible, bien meilleure et beaucoup plus économique. Alors si vous souhaitez faire votre propre yaourt sans lactose, voici comment vous devez procéder.

Le yaourt sans lactose : qu’est-ce que c’est ?

Le lactose est un glucide naturellement présent dans le lait et les produits laitiers. Lorsqu’un yaourt ne contient pas la moindre trace de ce sucre, on parle de yaourt sans lactose. Ce yoghourt est spécialement conseillé aux individus intolérants au lactose. Il est destiné à toute personne qui présente une déficience en lactase, enzyme qui assure la digestion du lait.

Mais tout le monde peut le consommer, même les bébés. Il est notamment indiqué aux personnes allergiques aux protéines laitières parce que les crèmes et laits d’origine végétale ne renferment pas de protéines animales. De même, il est recommandé à ceux qui désirent capitaliser leur santé. Effectivement, les laits végétaux ne contiennent pas une once de facteurs de croissance et de résidus d’antibiotiques.

Contrairement au lait animal, le yaourt sans lactose n’endommage donc pas les cellules saines de l’organisme ou n’entraine pas une anti-biorésistance. Enfin, il convient aux gourmands, car la palette de sapidité est extrêmement variée en fonction des ingrédients fondamentaux utilisés.

Pourquoi faire du yaourt sans lactose ?

Le yaourt sans lactose est un aliment qui présente de nombreux avantages. Tout d’abord, il garantit la diminution des troubles digestifs qui sont causés par une mauvaise digestion des protéines. En outre, il permet d’avoir une respiration plus fluide. Lorsque vous consommez trop de lactose, il se peut qu’il y ait une production excessive de mucus des voies respiratoires.

Le yaourt sans lactose prévient donc l’asthme et les problèmes respiratoires dont se plaignent souvent les intolérants au sucre de lait. Ensuite, grâce à ce yoghourt, vous obtenez une peau meilleure. Enfin, il préserve alors votre immunité et vous protège contre les cancers.

Les différentes étapes pour la préparation des yaourts sans lactose

Au vu des divers avantages des yaourts sans lactose, vous avez décidé d’en confectionner pour votre consommation ? Suivez alors les étapes ci-après.

1re étape : les ingrédients de base à utiliser

Le lactose se retrouve dans tous les produits comportant du lait animal. De ce fait, pour préparer votre yaourt sans lactose vous devez trouver des produits végétaux pour remplacer le lait animal. Choisissez le lait végétal le plus gras de préférence et une crème végétale grasse. Cette dernière renforce l’aspect gras du produit précédent et permet d’obtenir un yoghourt onctueux. Pour le liant, évitez les substances telles que le tapioca, le psyllium et les fécules.

Les probiotiques sont destinés à la fermentation du yaourt et procurent à la préparation une saveur acidulée typique des yaourts. Bannissez les ferments qui contiennent du lait. Le dernier ingrédient de base est le sucre qui sert à réduire la durée de fermentation du yaourt sans lactose puisqu’il nourrit les bactéries.

Deuxième étape : la préparation des yaourts sans lactose

Faites un mélange d’une même part de crème végétale et de lait. La quantité de crème augmentera selon le degré de fermeté voulu pour le yaourt. Apprêtez l’épaississant en mélangeant 3 cuillerées à soupe de graines de chia dans 250 ml de lait. Une autre alternative est de liquéfier une cuillerée à soupe de coco ou ½ cuillerée à café de gélose pour 250 ml de lait.

L’agar-agar est en poudre et préalablement dilué dans une petite quantité de lait végétal froid. Pour faire un bon yaourt sans lactose, mêlez l’épaississant obtenu avec la solution de départ puis laissez le tout tiédir à une température de 40 °C. Complétez les probiotiques à la préparation à raison de 1,3 g pour un litre de yaourt et remuez correctement.

Troisième étape : la fermentation des yaourts sans lactose

yaourt sans lactosePour la fermentation de votre yaourt, vous pouvez le placer dans une yogourtière durant 6 heures après l’avoir fermé. Il est aussi possible d’utiliser le four en y posant votre yaourt après l’avoir préchauffé à 40 °C. Après 2 heures, vous devez éteindre l’appareil et laisser incuber 12 heures ou 16 heures votre yaourt sans lactose. La durée varie selon que vous ayez sucré votre recette ou non. Il faut ensuite retirer les pots et les fermer avec un couvercle.

Quatrième et dernière étape : la conservation du yaourt sans lactose

Mettez votre yaourt sans lactose au réfrigérateur au moins 4 heures pour qu’il finisse d’épaissir. Vous pouvez le conserver approximativement une semaine.

Conclusion

Si vous avez suivi toutes les étapes à la lettre, cela veut dire que vous avez obtenu un excellent yaourt sans lactose. Il ne reste qu’à passer à la dégustation.